Six cent mètres carrés de caves troglodytiques et de galeries sont ouverts à la visite. Lieu étonnant, elles sont devenues un espace de choix pour des expositions temporaires.

Ce sont d’anciennes carrières d’extraction qui ont permis la construction des maisons du domaine. Les cavités souterraines ont été reconverties en ferme troglodytique.

Le soupirail encore visible qui reliait le logis Rabelais aux caves animalières montre la proximité qu’il y avait alors entre les hommes et les bêtes.

Les grandes caves dédiées au vin conservent les traces de quatre pressoirs et des “jettes de vendange” qui confirment l’activité viticole de la maison jusqu’à la fin du 19 ème siècle.